Quatre destinations où vous pourrez vivre avec des populations indigènes en Colombie

populations indigènes en Colombie
-
Voulez-vous connaître davantage sur les traditions indigènes de la Colombie? Découvrez quelques-uns des endroits où vous pourrez vivre une expérience unique au sein de différentes communautés indigènes.

La Colombie est un pays où demeurent les racines indigènes depuis des siècles. Avec une population indigène estimée à plus d’un million trois cent mille personnes, il y existe des endroits, dans différentes régions, où les indigènes colombiens conservent encore leurs traditions, leurs règles, leurs dialectes et leurs langues et s’intègrent de manière saine au soi-disant monde occidental sans perdre leur essence. Découvrez ces destinations pour vivre avec indigène en Colombie

Revivre le passé ou découvrir une culture différente de celle que l’on voit au jour le jour, tel est l’objectif de centaines de touristes qui cherchent à vivre une expérience inoubliable avec les indigènes de la Colombie. Vous découvrirez des traditions ancestrales en matière d’agriculture, de santé et de vie spirituelle. Ce dernier étant un facteur de grande importance pour ceux qui décident de se déconnecter du monde agité du XXIe siècle.

indígenas

Les colombiens aussi bien que les étrangers ont trouvé dans les cultures indigènes une option touristique différente et de plus, responsable. Dans certains cas, ces mêmes indigènes incitent ce type de tourisme. Voici quelques destinations où vous pourrez vivre une expérience unique gorgée de traditions centenaires.

 

Vaupés (Tucanos)

Les Tucanos sont une famille qui comprend plus de 20 groupes éthiques différents. Ils habitent dans la forêt amazonienne de la Colombie et du Brésil. Dans notre pays, la plupart de cette population se situe dans le Vaupés, à la croisée entre les plaines de l’Orénoque et la forêt tropicale de l’Amazonie. Échappez-vous de la ville vers l’un des paradis naturels qu’offre la Colombie. Baigné par les rivières Vaupés, Apaporis, Cananarí et le Río Negro, cet endroit renferme une faune et flore très riche ainsi que des paysages de carte postale comme celui du Raudal du Jirijirimo.

Mitú, le nom de la capitale du département, fait référence au paujil, une des espèces d’oiseaux que vous pourrez admirer au cours des observations organisées par la communauté indigène à la suite de la création de Etnoaves Vaupés. Il s’agit d’une association d’ethnoornithologie qui récupère et transmet les connaissances des peuples ancestraux en matière de faune locale.

 

La Guajira (Wayúu)

Arriver au point le plus au nord de l’Amérique du Sud, à n’importe quel moment de l’année et guidé par les indigènes, est toute une aventure. Ce point s’appelle Punta Gallinas, l’une des destinations de La Guajira qui, avec le Cabo de la Vela, sont des plus visités par les touristes de toute la Colombie et du monde. Si vous vous rendez à La Guajira, vous pouvez également vous arrêter à Uribia appelée la « capitale indigène colombienne » parce qu’elle est peuplée principalement par les indiens Wayúu.

wayuu

Certaines agences de tourisme appartiennent aux indigènes à l’image de Wiwa Tour qui propose des traversées du fleuve Magdalena et des tours dans le département de La Guajira. Contrairement aux touristes traditionnels, vous aurez l’occasion de grandir spirituellement grâce à la sagesse ancestrale des indigènes et l‘atmosphère mystique de chacun de ces lieux.

 

Sierra Nevada de Santa Marta (Kogui, Wiwa et Arhuacos)

La Sierra Nevada de Santa Marta est l’un des endroits les plus spirituels de la Colombie et a été habité, il y a des centaines d’années, par les Tayrona dont les descendants ont été divisés en différents groupes dans le nord du pays : les Kogui, les Wiwa et les Arhuacos. Là, vous pourrez parcourir les chemins de pierre jusqu’à la célèbre ville perdue, fondée il y a plus de mille ans et découverte lors de la seconde moitié du siècle dernier.

Dans la Sierra Nevada, vous pourrez vous connecter avec la culture ancestrale des indigènes à travers des rituels liés à la spiritualité et à la purification des énergies. Vous pourrez vivre des expériences uniques comme vous marier conformément aux règles indigènes. Ceux qui font la promotion du tourisme dans la région mettent également l’accent sur la protection des coutumes et de l’environnement afin d’inciter chaque voyageur à être responsable en matière de préservation de l’environnement.

Koguis

Cauca (Guambianos et Nasa)

Dans la partie sud du pays vous trouverez des vestiges anciens comme ceux de San Agustin ou d’Isnos. Dans le département du Cauca, il existe également des populations qui ont conservé leur culture pendant des centaines d’années, comme c’est le cas des Guambianos et des Nasa très proches de la nature.

Si vous visitez Silvia, une commune située au nord de Popayán, vous pourrez cohabiter avec les communautés Guambianas, connaître leurs traditions et, sur le marché des mardis, acheter de l’artisanat et des fruits cultivés dans la région. Les Guambianos vous apprendront également leur médecine traditionnelle à travers les connaissances des Taitas, les chefs des communautés.

Voulez-vous vivre une expérience différente lors de vos prochaines vacances ? Osez découvrir les racines des peuples indigènes de la Colombie et vivre au sein des groupes autochtones des différentes régions du pays. En tout cas, n’oubliez jamais de faire preuve de responsabilité quant à l’impact que vous pourrez générer dans ces communautés. Suivez les indications des guides et retournez avec les meilleurs souvenirs de nos ancêtres.