Observation des baleines en Colombie

-

La côte colombienne du Pacifique est un lieu idyllique pour l'observation des baleines, dotée d'une atmosphère magique où seuls règnent les murmures des vagues et la chaleur des eaux. Les baleines à bosse du sud du continent s’y rendent pour mettre bas pour de nombreuses raisons.

Entre juin et novembre de chaque année, le Pacifique colombien revêt une touche spéciale. Avec ses levés de soleil, ses journées ensoleillées, ses couchers de soleil aux teintes rouges et oranges, sa jungle tropicale et ses eaux sauvages ou calmes, cette région abrite la danse et les chants des baleines qui y séjournent, chaque année, pour mettre bas. Dans ce lieu paradisiaque et reculé de la Colombie, l’observation des baleines est commune. On peut y voir les sauts, flancs et queues de ces mammifères colossaux, mêlés aux jeux des baleineaux nouveau-nés, désireux d’explorer les eaux chaudes et tropicales de la région.

Lors de la saison d’observation, la Colombie accueille des milliers de touristes, nationaux et internationaux, désireux d’observer ce spectacle naturel incroyable et inoubliable. Ces baleines migrent sur plus de 8 000 km. Leur voyage débute dans le pôle Sud et, au cours du second semestre, on peut observer de grands groupes de baleines traversant le pacifique le long des côtes colombiennes des départements de Nariño, Cauca , Valle del Cauca et Chocó.

 

Pays privilégié par la nature

La Colombie accueille avec plaisir les baleines à bosse, qui l’ont choisie comme lieu idéal pour mettre bas pendant la saison la plus froide du pôle Sud, leur lieu d’origine. Une visite annuelle qui dure autant que la période de gestation des baleineaux, nés sur le territoire colombien et retournant dans l’Antarctique au début de l’été polaire. Les ressortissants nationaux sont heureux de pouvoir faire partager cette merveille aux touristes du monde entier qui se rassemblent sur les plages pour apprécier leurs chants sublimes, pouvant durer jusqu’à 50 minutes, lorsque ces géants impressionnants apparaissent à l’horizon.

Les baleines nagent le long des côtes en faisant des acrobaties, en montrant leur magnificence et en soufflant bruyamment face à une foule impatiente et impressionnée qui aime à les observer avec respect.

Baleines, observation des baleines, côte atlantique colombienne

Avec la permission d’Inado Pérez

Voyage dans le Pacifique colombien

Entre mai et juin, des milliers de baleines à bosse arrivent en Colombie et se répartissent sur les 1 300 kilomètres de côte Pacifique, pendant un séjour qui se prolonge jusqu’à la fin du mois de novembre. Les mois de juillet, août, septembre et octobre sont idéaux pour observer les baleines.

Chaque année, près de 100 000 touristes sont attendus dans la région et dans les parcs naturels nationaux de Gorgona, Uramba Bahía Málaga et Utría. On peut y observer des baleines mesurant 5 mètres de long et d’énormes cétacés adultes pouvant atteindre jusqu’à 18 mètres de long.

 

Voici les principales destinations pour l’observation des baleines :

Valle del Cauca

Cali, la capitale du département du Valle del Cauca, ouvre ses portes à une multitude visiteurs locaux et internationaux pendant la saison d’observation des baleines. La « Sucursal del Cielo » (la filiale du ciel) est un point stratégique en raison de sa proximité avec les villages de Guapi (Cauca) et de Buenaventura (Valle del Cauca), sur la côte Pacifique, qui font partie de l’itinéraire des baleines à bosse.

Dans le département, se trouve le parc national Uramba Bahía Málaga, site favori des baleines pour leurs rituels d’accouplement et l’un des endroits favoris pour l’observation des baleines. Une destination incontournable pour les amoureux de la nature et des aventures extrêmes avec excursions en kayak ou en bateau dans le Pacifique et les rivières environnantes, marches dans la jungle et les falaises, spéléologie et bien d’autres activités.

Les visiteurs peuvent se rendre dans le parc en bateau, à partir de Buenaventura, jusqu’aux villages de Juanchaco et Ladrilleros, proches de la destination touristique.

 

Cauca

Dans le département du Cauca se trouve la célèbre et énigmatique île de Gorgona, située à une heure et demie en bateau de la commune de Guapi ou à quatre heures de Buenaventura. L’île est le passage obligé des baleines à bosse lors de leur visite dans le Pacifique colombien. Là, à 46 km du village de Guapi, dans le Cauca, se trouve le parc naturel national de Gorgona, dont les eaux, célèbres parmi les touristes nationaux et étrangers pour leur richesse naturelle et leur biodiversité, enregistrent un grand nombre de baleines et de baleineaux lors de la saison d’observation.

Le lieu abrite 11 types de baleines et dauphins, 12 types de récifs coralliens, 75 espèces d’oiseaux migrateurs, 41 espèces de reptiles et 723 espèces de flore. C’est l’occasion idéale pour se reposer au milieu de la mer et de la jungle, bercé par le chant de ces cétacés qui s’étend à l’infini.

Pour vous y rendre, vous pouvez prendre un vol de Cali à Guapi, ou à Buenaventura, et embarquer à bord d’un bateau qui vous conduira sur l’île.

 

Chocó

Sur la côte nord du Pacifique, la Serranía du Baudó plonge dans l’océan, formant des baies et des bras de mer. Il s’agit d’une zone de jungle impressionnante avec une grande biodiversité. Vers le sud et la zone ouest se trouvent les rivières et les falaises qui, au milieu d’une jungle épaisse, dévoilent des côtes de plages vierges entourées de mangroves et du plus grand océan au monde.

Dans ce lieu où vivent les communautés indigènes et noires qui préservent intact la beauté et la majesté de la nature, vous ne pouvez vous y rendre que par mer ou en avion. C’est l’une des principales destinations des baleines à bosse, ces cétacés géants avides de lieux calmes et chauds, lors de la période d’accouplement. Le parc national naturel d’Ensenada de Utría (Nuquí), l’un des endroits les plus riches en biodiversité au monde, considéré comme le lieu de naissance des baleines à bosse par excellence, ainsi que la baie de Cupica, située plus au nord sur le territoire de Bahía Solano, sont des destinations incontournables pendant la saison des baleines.

Les touristes arrivent par avion de Medellín ou du Quibdó et par voie maritime de Buenaventura ou Bahía Solano

Baleines, observation des baleines, côte atlantique colombienne

Avec la permission d’Inado Pérez

 

Possibilité de les rencontrer

Les pêcheurs espèrent apercevoir, au large, le souffle de vapeur d’eau à l’horizon, près des plages du Pacifique colombien, signe qu’une baleine à bosse apparaîtra bientôt. Celles-ci sauront récompenser la patience des visiteurs qui, transpirants et cherchant à se rafraichir, espèrent obtenir une image privilégiée dans ce lieu de rêve, déconnecté du monde et de la réalité. Afin de profiter de cet évènement, il est important de respecter les instructions du personnel touristique autorisé et de respecter la nature.

Le Pacifique dispose de zones protégées comme l’ile de Gorgona, Bahía Málaga et Bahía Cupica pour que les baleines à bosse puissent mettre bas. Ces zones renferment toutes les conditions leur permettant d’être à l’abri de prédateurs potentiels. Nous vous invitons à profiter de toutes ces destinations et de ce merveilleux spectacle qui démontre que #ColombiaEsSabrosura (la Colombie est pleine de sabrosura).