Guide pour débutants en Colombie

caminante
-
Pensez-vous venir en Colombie ? Voici quelques conseils à prendre ne compte lors d’un voyage au pays : plats traditionnels qu’il faut goûter, endroits qu’il faut connaître et beaucoup d’autres choses à faire en Colombie.

La Colombie, Culture colombienne, Touristes, Traditions colombiennes.

Première fois en Colombie sans savoir par où commencer ? Voici quelques conseils pour ne pas avoir l’air trop perdu dans notre pays, cet endroit où un étranger ne sera jamais ignoré.  

Lorsque vous arrivez sur le territoire colombien, préparez-vous à être le centre d’attention, dans le meilleur sens du mot. Toutes les personnes que vous rencontrerez auront le désir de vous traiter de façon spéciale et vous montrer les meilleures choses de notre pays.

Si cela fait déjà un certain temps que vous programmez votre voyage en Colombie, peut-être avez-vous déjà la date, l’heure d’arrivée, l’hôtel, le nom de certains restaurants traditionnels et même certains des programmes que nous avons déjà mentionnés. Mais, peu importe le niveau de préparation, il y aura toujours certains aspects de la Colombie qui ne seront évidents qu’à partir du moment où vous ferez partie de notre culture.

Rien à craindre ! Même si ceci semble un peu difficile, s’adapter à notre culture sera un processus naturel, surtout parce que les colombiens sont toujours prêts à recevoir les visiteurs les bras ouverts. Pour faire de ce processus une expérience simple et amusante, voici une guide de 5 points que tout débutant devrait connaître avant de mettre un pied sur le sol colombien.

Que faut-il apporter dans la valise ?

 Beaucoup d’espace ! Ceci vous permettra de ramener une grande quantité de cadeaux pour prendre avec vous un petit bout de notre culture. Bonbons, vêtements, bijoux, accessoires et objets traditionnels comme le chapeau « vueltiao » ou les « chivas » en argile vont remplir l’espace libre dans vos valises et feront la joie de vos familles et amis.

En plus de cet espace libre, il est très important d’être pratique et d’apporter des choses utiles ; lors d’un voyage dans notre pays il faut tenir compte du fait que nous avons plusieurs planchers thermiques, multiples climats et différentes surfaces pour lesquels il faut se préparer.

Même si vous avez une destination fixe dont vous connaissez le climat et la liste d’activités, il sera toujours utile de mettre dans la valise un autre type de vêtements et accessoires en cas d’aventure sur le territoire. A part les objets de base, la recommandation est d’avoir des vêtements pour climat chaud et froid, car dans des villes comme Medellín et Bogotá dans la même journée il est possible d’avoir de la pluie et un soleil brûlant.

Il faut se préparer à marcher beaucoup avec de bonnes chaussures de sport, car pour connaître nos merveilles il faudra marcher, marcher beaucoup.

Quels plats goûter en premier ?

L’arôme des restaurants des villes et des villages vont sans doute vous pousser à tout essayer et si vous n’avez pas des restrictions alimentaires, et bien ! Allez-y ! Saisissez votre chance et essaye toutes les préparations salées ou sucrées.

Si vous allez dans la zone Andine, il faut essayer le « tamal » : c’est une préparation à base d’une pâte de maïs ou de riz avec des viandes, carreaux de pomme de terre, carottes et fines herbes qui lui donnent un goût unique. Tout ceci est enveloppé dans des feuilles de plantain et bouilli lentement.

Partout dans le pays il y aura des plats traditionnels, tous différents. Il y par exemple l’« empanada » : une pâte ferme de maïs jaune remplie de viande poulet ou viande de bœuf, pomme de terre et du riz. Consommée généralement avec du ají, du citron ou une sauce rose.

Outre ces plats traditionnels, il faut goûter des desserts comme le « merengón » : préparation à base de sucre et blancs d’œuf, comme le meringue, avec des couches de crème douce et fruits frais comme des fraises, abricots ou guanabana.

Mots utilisés seulement par les colombiens et qu’il faut comprendre

Comprendre une autre langue peut être difficile, surtout dans un pays où il y a plusieurs accents et façons de dire qui sont caractéristiques de chaque région. En plus de nos dialectes, nous avons ajouté au dictionnaire des mots que nous sommes seuls à comprendre et qui ont un sens spécifique.

Ce sont des mots qui ne sont pas dans le dictionnaire ou acceptés par l’Académie Royale de la Langue Espagnole, mais que nous utilisons tous les jours. Voici quelques uns qui vont t’aider à suivre les conversations, et avec le temps sans doute vous trouverez d’autres mots rares et amusants.

Pour dire bonjour: “Quiubo”. Usage fréquent ; c’est la façon de se saluer entre amis et personnes familières.

Pour appeler les amis : “Parce”, ce mot représente l’amitié et est souvent utilisé entre amis très proches. Utilisé aussi pour se saluer en public, il peut même remplacer le nom de la personne.

Pour parler d’argent : “Lukas”. On fait référence à « pesos » ou « lukas » donc il ne faut pas s’étonner si on nous parle de cinq, dix ou vingt « lukas » pour parler d’un montant d’argent.

Au fur et à mesure que vous commencez à les reconnaître vous verrez qu’il y a un nombre important de ces mots particuliers et expressions que nous utilisons tous les jours pour communiquer avec les amis, la famille et les personnes proches.

Comment répondre à l’attention et à la cordialité ?

 Au début toute cette attention et hospitalité peut vous faire une impression bizarre, mais il faut simplement se laisser aller et jouir du moment. Pour nous, les colombiens, c’est un plaisir de souhaiter la bienvenue aux visiteurs d‘autres pays.

C’est inévitable, les étrangers attirent l’attention des locaux. Pour cette raison il est normal de se sentir le centre d’attention de beaucoup de personnes, surtout dans les restaurants, les magasins ou à l’hôtel. Elles cherchent à donner la meilleure impression du pays. Il faut les laisser faire et jouir de notre culture joyeuse et aimable pendant que vous faites du tourisme en Colombie.

Pas essentiels pour ne pas rester immobile sur la piste de danse

 Selon la zone du pays, la musique change, mais il y a certains genres qui seront présents dans toutes les fêtes et rumbas des grandes villes. Il ne faut pas apprendre les pas de base de la « cumbia » ou du « joropo » mais il faut être préparé avec certains mouvements clés des genres les plus populaires.

Il faut se préparer à entendre le « merengue », la « salsa », la « champeta » ou le « vallenato », puisque ce sont les rythmes les plus appréciés et dansés par les colombiens. Il vous sera facile d’apprendre certains pas de base de chacun d’eux, même par des tutoriels sur internet ou en demandant à un ami colombien de vous montrer les mouvements les plus simples.

Voici donc certains conseils lors d’un voyage dans notre merveilleux pays, et souvenez- vous que, même en étant préparé, chaque expérience vous montrera que nous sommes une culture pleine de surprises inespérées qui sans doute vous donneront envie de rester plus longtemps que prévu.